Actualités

Facebook va perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017

C’est ce qu’affirment les chercheurs de Princeton, en expliquant la fin prochaine de réseau social par la comparaison entre sa courbe de croissance et à celle d’une maladie infectieuse. En effet, Facebook s’est « répandu » comme une maladie infectieuse, mais nous serions bientôt à l’abri car la plate-forme sera, en grande partie, abandonnée en 2017, d’après John Cannarella et Joshua Spechler.

Exemple de courbe épidémique. Chaque case représente un cas. La courbe épidémique est une représentation graphique du nombre de cas d’une maladie ou d’un évènement de santé en fonction du temps, dans une population, un lieu et pendant une période de temps donnée. (Auteur de l’image: Fred THT)

La prévision de la fin prochaine de Facebook a été faite en comparant la courbe de l’évolution des épidémies à celle des réseaux sociaux en ligne. Les scientifiques affirment que comme la peste bubonique, Facebook finira par s’éteindre.

Le réseau social, qui célébrera son 10ème anniversaire le 4 Février 2014, a survécu plus longtemps que ses concurrents tels que Myspace et Bebo, mais les prévisions de Princeton dit qu’il va perdre 80% de ses utilisateurs dans les trois prochaines années .

John Cannarella

Joshua Spechler

John Cannarella et Joshua Spechler (Département de génie mécanique et aérospatial de l’Université de Princeton), ont basé leurs prédictions sur le nombre de fois que le terme Facebook est tapé dans Google comme mot-clé de recherche. Les cartes produites (voir ci-dessous) par le service Google Trends démontrent que ce nombre a atteint son apogée en décembre 2012, pour débuter, depuis, son déclin progressif:

Evolution de la recherche du terme "Facebook" sur Google de décembre 2012 à janvier 2014. Par Google Trends

Evolution de la recherche du terme Facebook sur Google (décembre 2012 – janvier 2014). Par Google Trends

Evolution de la recherche du terme "Facebook" sur Google de 2005 à 2014. Par Google Trends

Evolution de la recherche du terme Facebook sur Google de 2005 à 2014. Par Google Trends

Dans le document intitulé « La modélisation épidémiologique de la dynamique des réseaux sociaux en ligne »  (voir document original en anglais: « Epidemiological modelling of online social network dynamics« ), les auteurs affirment que «Les idées, tout comme les maladies, ont été démontrées pour se répandre de manière contagieuse entre les gens, avant de finalement s’éteindre, et ont été expliquées avec succès par les modèles épidémiologiques ».

Facebook avait annoncé près d’1,2 milliard d’utilisateurs mensuels actifs en Octobre et doit informer ses investisseurs sur ses chiffres actuels à la fin du mois. Bien que leur trafic web issu des ordinateurs soit en baisse, c’est en partie dû au fait que de plus en plus de gens se connectent via leurs téléphones mobiles .

Pour leur étude, Cannarella et Spechler ont utilisé le modèle mathématique le plus connu pour les épidémies; le modèle SIR de Kermack et McKendrick:

Dans le cas d’un modèle SIR, un individu commence sain, peut devenir infecté puis se remettre de sa maladie avec une immunisation. Si le taux d’infection (aussi appelé force de l’infection) est dénoté par p, alors dS/dt = -p.S.I. Ceci exprime qu’un individu infectieux infecte en moyenne p individus sains, et ces individus nouvellement infectés sont supprimés du compartiment S.

Rupert Murdoch, homme d’affaires

Après avoir testé diverses équations sur le modèle et la durée de vie de Myspace, ils les ont appliquées à Facebook: Fondé en 2003, Myspace avait atteint son apogée en 2007 avec 300 millions d’utilisateurs enregistrés, avant d’entrer finalement dans un inexorable déclin en 2011. Acheté par Rupert Murdoch pour 580 millions de dollars, Myspace avait signé un contrat de 900 millions de dollars avec Google en 2006 pour vendre ses espaces publicitaires puis avait finalement été revendu pour seulement 35 millions de dollars.

David Ebersman, Directeur financier de Facebook

Les 870 millions de personnes qui utilisent Facebook mensuellement via leurs smartphones pourraient expliquer la baisse dans les recherches du moteur de recherche. De plus, les utilisateurs souhaitant se connecter ne le font pas forcément en tapant le mot Facebook dans Google. Toutefois, le directeur financier de Facebook David Ebersman a admis que, pendant les trois mois précédents : « Nous avons noté une diminution des utilisateurs quotidiens, en particulier chez les jeunes adolescents. »

Sources: « Facebook will lose 80% of users by 2017, say Princeton researchers« , The Guardian; « Courbes épidémique« , Wikipédia; « Modèles compartimentaux en épidémiologie« , Wikipédia; 

5 Comments on Facebook va perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017

  1. Extrêmement intéressant cet article ! c’est super que tu écrives sur ces sujets, qui ne sont jamais abordés🙂 continue comme ça

  2. Je trouve cet article très intéressant bien qu’un peu compliqué mais la réalité va rattraper les réseaux sociaux dont Facebook et il sera moins fréquenté au profit d’un autre réseau social qui viendra de naître sans aucun doute. C’est comme msn qui a été oublié, etc.
    Je continuerai à te lire et merci de me suivre car tu es la première personne et ça me fait plaisir🙂

    Au plaisir de te lire à nouveau.

  3. J’ai bien aimé cet article ! C’est un sujet intéressant. C’était sur que Facebook allé s’éteindre un jour, les gens sont de plus en plus sur Twitter ( que personnellement j’ai délaissé après 1 an et demi d’utilisation, c’est devenu du n’importe quoi ) pour retourner sur Facebook. Mais comme chaque site dans ce style et comme tu l’as expliqué au bout d’un moment ça disparaît🙂

  4. Persistez dans cette direction, c’est un veritable bonheur de vous lire.

1 Trackback / Pingback

  1. Facebook va perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017 | Le blog de CAZTEAM

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :